Mahnaz Mohammadi defit les Moallah Je suis une Femme et je suis une Cinéaste

International

Mahnaz Mohammadi, réalisatrice de documentaires et militante desdroits des femmes, a été condamnée par un tribunal des mollahs à Téhéran à une peine de cinq ans de prison. Le samedi 7 juin, elle a été incarcérée dans la sinistre prison d’Evine (située au nord de Téhéran). Cette réalisatrice a été accusée de « complot contre la sécurité de l’Etat » et « propagande contre le régime».

En 2011, lors du 64e Festival de Cannes, Costa-Gavras avait lu une lettre de Mahnaz Mohammadi envoyée de Téhéran dans laquelle elle disait : « Je suis une femme et je suis cinéaste, deux raisons pour être considérée comme une criminelle dans ce pays ».

une petition qui circule pour sa liberation

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/au-gouvernement-iranien-lib%C3%A9rez-la-cin%C3%A9aste-mahnaz-mohammadi-condamn%C3%A9e-%C3%A0-cinq-ans-de-prison?share_id=nYXDwYPppl&utm_campaign=friend_inviter_chat&utm_medium=facebook&utm_source=share_petition&utm_term=permissions_dialog_false#share