Une femme africaine à la tête de l'OPEP

A La Une

Gérée depuis une cinquantaine d’année par la gent masculine, l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) sera, dès le 1er janvier 2015, sous le contrôle d’une femme, Diezani Alison-Madueke, la ministre nigériane des ressources pétrolières. Une première dans l’histoire cette organisation.

compter du 1er janvier 2015, la ministre nigériane des ressources pétrolières, Diezani Alison-Madueke présidera l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP). La décision à été prise lors d’une réunion de l’organisation qui s’est tenue à Vienne, en Autriche le 27 novembre.

A 54 ans, Diezani Alison-Madueke devient ainsi la première femme à occuper ce poste prestigieux et honorifique.

Elle arrive à la tête de l’OPEP au moment où le secteur du pétrole connait quelques perturbations.

Sa première tâche dans l’urgence, sera donc de faire valoir la décision de l’Organisation de maintenir sa production de pétrole dans un climat international marqué par la chute du prix de cette ressource, due à l’abondance de la production et à la faiblesse de la demande des marchés.