L'actualité où vous êtes

Les patrons du trio infernal STB-BH-BNA maintenus ?

A La Une/Economie/Tunisie

Le ministre des finances, Slim Chaker, vient de changer son fusil d’épaule dans le dossier du sauvetage de la Société tunisienne de banque (STB), de la Banque de l’habitat (BH) et de la Banque nationale agricole (BNA). Après avoir humilié les PDG de ces trois établissements étatiques en confiant au cabinet de recrutement WorkoSolutions un appel public à candidatures pour leur remplacement, il vient de les autoriser à concourir à leur propre succession. Ce qu’Abdelwaheb Nachi (STB), Ahmed Rjiba (BH) et Jaafar Khatteche (BNA) n’ont pas manqué de faire, ajoutant leurs CV au millier de candidatures reçues, dont une cinquantaine auraient été short-listées. Théoriquement, le ministère des finances et la Banque centrale de Tunisie (BCT) doivent faire leur choix d’ici le 31 octobre.

Pourtant, ces postes n’ont rien d’une sinécure. La recapitalisation de la STB a eu pour effet de renforcer la présence de l’Etat à son capital (MC nº1171), ce qui compliquera la recherche d’un « partenaire stratégique » privé. Et les trois banques sont toujours plombées par des milliards d’euros de créances irrécouvrables, qui font placer la menace d’une faillite systémique.

Pour ne rien arranger, l’Assemblée des représentants du peuple revendique un rôle de surveillance accru (MC nº1147).

source : africaintelligence

آخر المقالات - A La Une

إذهب الى الفوق