La Tunisie risque de devenir séropositive !!

A La Une/Tunisie
Monsieur le Ministre, Comment peut-on négliger un dossier comme celui de la lutte contre le VIH dans un pays en épidémie concentrée pour le VIH et pauvre comme la Tunisie ?
Comment peut-on risquer de perdre le financement du Fonds Mondial pour un travail vital qui dure depuis plusieurs années à cause d’une signature qui a trop  traîné? Comment la Tunisie peut-elle se permettre de perdre 12 Millions de Dollars d’aides dont votre Ministère sera le premier récipiendaire mais dont le peuple sera le réel bénéficiaire ?
Mr le Ministre,  voilà ce qu’on risque si l’accord-cadre ne se fait pas: Vous arrêterez le cofinancement du traitement antirétroviral, le suivi des patients, la prévention chez la population à risque, vous causerez le départ des éducateurs pairs, hommes de terrain et experts, la perte des données statistiques qui permettent d’établir les stratégies de lutte et la cartographie de la population à contrôler, bref, vous serez la cause directe d’une augmentation de la prévalence de l’infection voire sa généralisation.
Mr le Ministre, le centre de désintoxication à Sfax qui va fermer ses portes a besoin de ce financement, vos structures gouvernementales mais également les organismes non gouvernementaux qui luttent contre le VIH attendent votre réponse.
Mr le Ministre, le peuple tunisien n’a nullement besoin d’une  épidémie en VIH et ceci ne dépendra que de vous ..
C’est un Appel en urgence que nous vous lançons , nous : médecins , professionnels de la santé , et simples citoyens et citoyennes concerné(e)s et motivé (e)s par la lutte contre ce terrible fléau !