L'actualité où vous êtes

Tunisie – UE Déclaration conjointe de la réunion constitutive de la Commission parlementaire mixte

in A La Une/Tunisie by

Dans le cadre de l’approfondissement des relations entre l’Union européenne (UE) et la Tunisie, la réunion constitutive de la Commission parlementaire mixte UE – Tunisie (CPM) s’est tenue à Bruxelles le 18 février 2016. La réunion a été co-présidée par Monsieur Pier Antonio Panzeri, au nom du Parlement européen, et par Monsieur Mohamed Fadhel Ben Omrane, au nom de l’Assemblée des Représentants du peuple tunisien. La CPM a pour objectif d’oeuvrer au développement des relations entre l’Union européenne et la Tunisie, tant dans le cadre des accords existants que du renforcement du partenariat et des liens bilatéraux à venir. A cet égard, la CPM jouera notamment un rôle important de contrôle démocratique des négociations en cours pour un nouvel Accord de Libre Echange Complet et Approfondi (ALECA). Des personnalités politiques européennes, telles que le Commissaire Johannes Hahn, responsable pour la Politique européenne de voisinage et les négociations d’élargissement, et leurs homologues tunisiens Mme Sonia Mbarek, Ministre de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine, et M. Ridha Ben Mosbah, Conseiller pour les questions économiques et financières du Chef du gouvernement, négociateur en chef de l’ALECA, ont participé aux débats. Les organisations tunisiennes lauréates du prix Nobel de la paix 2015 étaient représentées par M. Mohamed Salah Khérigi, Membre du Comité directeur de la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme et Maître Zouheir Yahyaoui, Membre du Conseil de l’Ordre National des Avocats de Tunisie et M. Kacem Afaya, Secrétaire Général-adjoint de l’Union Générale Tunisienne du Travail. Ceux-ci ont pris une part active aux débats de la CPM à laquelle ils ont fait part de leur propre expérience et de leur analyse des réponses à apporter aux défis politiques, économiques et sociaux auxquels la Tunisie est confrontée. La session constitutive de la CPM a permis, par ailleurs, aux parlementaires de débattre de sujets d’intérêt commun tels que le soutien de l’UE pour faire face aux défis démocratiques, sociaux et économiques de la Tunisie, l’avenir des relations économiques et commerciales entre l’UE et la Tunisie, la coopération dans le domaine de la culture et de l’éducation. Les membres de la CPM ont aussi débattu longuement de l’urgence à trouver des solutions aux défis communs auxquels l’Europe et la Tunisie sont confrontés tels que la question des réfugiés et des migrations en Méditerranée, la lutte contre le terrorisme et les efforts diplomatiques internationaux visant à la recherche d’une solution politique et la formation d’un gouvernement d’unité nationale en Libye. La CPM a salué les mesures d’urgence de soutien à la Tunisie relatives à l’augmentation des quotas d’exportation d’huile d’olive tunisienne vers le marché unique européen. Elle espère que le PE confirmera, lors de sa prochaine session plénière, à une très large majorité, le vote de la Commission du Commerce international du 16 février 2016. Elle s’est également félicitée de l’annonce, en ce mois de février 2016, du lancement d’un programme de réforme de la justice et de l’administration pénitentiaire ainsi que d’une assistance macro-financière de 500 millions d’euros. Quant au suivi des négociations de l’ALECA, la CPM a décidé d’organiser des rencontres régulières afin d’évaluer au mieux les attentes et les préoccupations des deux parties, et donc d’améliorer les termes de l’accord. Déterminés à assumer pleinement leurs responsabilités de contrôle démocratique de leurs exécutifs respectifs, parlementaires européens et tunisiens ont la ferme intention d’assurer un suivi effectif des négociations en cours. En outre, la CPM a prôné l’adoption de mesures urgentes visant à renforcer les secteurs tunisiens de l’éducation et de la culture, notamment dans le but de favoriser l’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi tunisien, de combattre la radicalisation et de relancer le secteur du tourisme. A cet égard, les membres de la CPM se sont unanimement prononcés en faveur d’une levée des avis de voyages négatifs émis par certains pays européens, sur la destination Tunisie. Les membres de la CPM expriment leur souhait de donner un saut qualitatif au partenariat entre l’Union européenne et la Tunisie. La CPM prévoit de tenir sa prochaine réunion d’ici la fin de l’année 2016 en Tunisie.

Latest from A La Une

Go to Top