L'actualité où vous êtes

Les terroristes les plus recherchés au monde

in A La Une/La Revue Medias by

Depuis plus de trois ans, le monde fait face à un nouvelle forme de terrorisme, non moins barbare, mais plutôt plus haineuse et perverse.

Sous les prétendues révolutions survenues dans le Monde arabe pour plus de démocratie et de liberté, des milices, des mercenaires, des terroristes et criminels qui n’obéissent qu’à la devise du dollar et de l’euro mais aussi à la mouvance subversive salafo-wahhabite, ont vu grandir leur ambitions criminelles et avec leurs sévices contre des innocents, pour réussir un coup médiatique international. Ces derniers ont certainement des architectes qui les orientent dans leurs actes. Ce sont les chefs terroristes les plus criminels qui sont à la tête des organisations qui terrorisent les populations: Al Qaîda, Daesh, Boko Haram, le shabab somalien, Al Nosra et Ansar Al Charia pour ne citer que celles-là lesquelles sont certainement orchestrées par les plus subversifs. Ce sont les plus recherchés dans le monde. Dans une enquête récemment publiée, l’on cite en premier le tristement célèbre, Abu Bakr al-Baghdadi. Il active en Irak et a été chargé d’organiser Daesh. Comme rapporté dans notre édition du lundi dernier, cette organisation connue aussi sous le nom de l’Etat Islamique en Irak et au Levant est devenue autonome et agit indépendamment d’Al Qaîda. Son chef cité plus haut contrôle depuis deux semaines une grande partie de l’Irak malgré la riposte de l’armée, mais menacerait de mettre tout le pays, qui vit une crise politique, sous sa coupe. Ce chef terroriste est né en 1971 à Samarra. Comme tout autre citoyen irakien il avait mené une vie normale, mais sera rattrapé par le courant islamiste dans lequel il s’enfonce pour ensuite rallier Al Qaîda du temps d’Oussama Ben Laden. Après Ayman Al Zawahiri, Al-Baghdadi est le chef terroriste le plus cher. «Il coûte 10 millions de dollars sous les auspices de la liste américaine des plus recherchés.» Aucun n’ignore comme rapporté par plusieurs organes de presse que ce chef terroriste a multiplié les attentats en Irak, mais il est aussi à l’origine des attaques perpétrées en Syrie. C’est lui-même qui sera à l’origine de la défection d’Al Qaîda en mettant sur place Daesh qui compte au moins 500 Algériens qui activent actuellement en Irak. Ses nouvelles tendances après avoir complètement détruit l’Irak, du moins une bonne partie, est l’installation d’un «Califat» mais ce phénomène dangereux et néfaste compte aussi ouvrir les portes du Sahel et de l’Afrique à son organisation. Al-Baghdadi est considéré comme l’un des chefs terroristes les plus redoutables à prendre mort ou vif. A rappeler que celui-là même avait été mis en prison mais libéré en 2009. Au même titre qu’Al-Baghdadi, un certain Shaker connu sous le nom du Lion du désert, aussi criminel, il a été enrôlé en 2003. Il a participé selon son passé criminel à l’exécution d’un soldat de l’armée irakienne, l’assassinat de trois Syriens et le meurtre de plusieurs citoyens. Un autre nom est connu pour être activement recherché, il s’agit de Izzat Ibrahim al-Douri. Celui avait été donné pour mort, mais revient sur la scène pour contredire la rumeur. Il est à la tête de l’organisation qu’on appelle «Nakchbandi». Il travaille de concert avec Daesh et fut l’un des principaux terroristes ayant participé à la chute de Mossoul, la deuxième capitale de l’Irak. Il a à son actif plusieurs crimes et la torture de centaines de citoyens. L’autre nom aussi est celui d’Abu Bakr Hikaw, le chef terroriste de Boko Haram. Ce terroriste a été même capable de se vanter de ses crimes. Un semblant d’humain qui n’hésite pas à tuer de sang-froid pour un oui ou pour un non. Il a organisé l’enlèvement de plus de 200 lycéennes, dont 16 ont réussi à prendre la fuite. Il prend exemple sur Ben Laden et prétend installer la chari’a, et pour être plus proche de Dieu il a été à l’origine du meurtre de plus de 10.000 personnes. Agé d’une quarantaine d’années, ce monstre comme on l’aime l’appeler, a rejoint la secte Boko Haram en 2002. Il prendra p les commandes et sera mis à la tête de cette organisation qui, sous sa coupe, enregistrera le taux de crimes le plus élevé et sans aucun regret il exécute 40 étudiants. Enfin, on retient aussi le nom de Nasser Louhichi, le commandant d’Al Qaîda au Yémen. L’un des membres les plus influents mais aussi des plus dangereux. Il a combattu aux côtés de Ben Laden dans les montagnes de Tora Bora, en Afghanistan. Comme pour les autres chefs terroristes, Nasser Louhichi est à l’origine de plusieurs crimes notamment contre des soldats yéménites. A ces noms s’ajoute aussi celui de Mokhtar Belmokhtar dont la tête est également mise à prix. Un terroriste est systématiquement dangereux!

l expression dz.com

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Latest from A La Une

احذروا من خدمة سجلني

حذر الوكالة الوطنية للسلامة المعلوماتية من وجود وانتشار حملة تصيد جديدة تستهدف
Go to Top