Libye: quatre décès dus à la grippe aviaire

0
448

Le ministère libyen de la Santé a fait état samedi de quatre décès dus à la grippe aviaire et affirmé qu’il n’existait pas de cas de l’épidémie de fièvre hémorragique Ebola dans le pays.
“Quatre personnes atteintes de la grippe aviaire sont mortes tout récemment en Libye”, a déclaré Ridha Awkali, ministre de la Santé au sein du gouvernement reconnu par la communauté internationale, sans préciser la souche du virus ayant provoqué ces décès.
Trois cas ont été enregistrés à Tripoli et un quatrième à Tobrouk dans l’extrême est pays, a expliqué le ministre.
“Une autre personne est toujours sous traitement à Tobrouk”, a-t-il ajouté.
La souche H5N1 de la grippe aviaire a fait plus de 400 morts, surtout en Asie du sud-est, depuis son apparition en 2003. Une nouvelle souche, H7N9, a tué plus de 170 personnes depuis son apparition en 2013. Une autre, la H5N8, a été récemment détectée pour la première fois en Europe.
En Egypte, voisine de la Libye, huit décès dus au virus H5N1 ont été enregistrés cette année.
Le responsable libyen a d’autre part affirmé qu’il n’existait pas dans son pays de cas d’Ebola, un virus ayant causé en un an au moins 7.693 morts dans plusieurs pays, à 99% dans trois Etats voisins: le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée, d’après un bilan de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) diffusé vendredi.