Tunisie BNA cède 3,08% de ses parts dans la SFBT pour une plus-value de 84 millions de dinars

in A La Une/Economie/Tunisie by

(Agence Ecofin) – Entre le 25 et le 26 août, 3 545 000 titres de la Société Frigorifique et Brasserie de Tunis (SFBT) capital ont changé de main sur la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunisie. Les diverses opérations se sont déroulées dans le cadre de 13 transactions de blocs ayant permis une cession de 3,08% du capital de l’entreprise brassicole, pour un montant global de 88,63 millions de dinars

La Banque Nationale Agricole, a été identifiée comme étant la cédante de ces opérations. Du côté des acheteurs les analyses citent la société des Brasseries et Glacières Internationales, qui directement et indirectement contrôlait déjà plus de 50 % du Capital de SFBT, et n’a pas caché son ambition de progresser davantage, profitant des opportunités qu’offre le cadre tunisien des affaires.

Le principe pour BNA de mobiliser des ressources financières à partir des plus-values dégagées sur sa participation au sein de la SFBT, avait été évoqué lors d’une rencontre le 27 juillet sur sa restructuration. Un processus qui doit passer par la constitution, entre autres mesures, d’une provision de 69 millions de dinars. Pour des titres acquis à 1,15 dinar chacun, BNA aura donc dégagé, avec les opérations présentes, une plus-value qui peut s’estimer à 84,7 millions de dinars.

Ces transactions de blocs semblent être intervenues au bon moment. La valeur unitaire de l’action SFBT a continué de chuter au cours du deuxième semestre 2015, partant de 31,3 dinars au début de juin 2015, pour se situer actuellement à un peu moins de 25 dinars. Des analystes tunisiens voient le titre continuer de perdre de la valeur sur le court terme.

Même si le brasseur présente une marge nette en progression, son chiffre d’affaires (163 millions de dinars) a baissé (comparé à 166 millions de dinars en 2014), se traduisant par un repli de son résultat d’exploitation (34 millions de dinars) contre celui de la même période en 2014 (34,5 millions de dinars). La marge net positive de la SFBT, est davantage attribuable à une hausse  du produit de ses placements qui, pour le premier semestre 2015, ont généré un 53 millions de dinars, contre seulement 47,7 millions de dinars pour la même période en 2014.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.