AccueilالاولىQui sera le lauréat du Prix Sakharov 2015 ?

Qui sera le lauréat du Prix Sakharov 2015 ?

Des parcours différents mais une même volonté de défendre la liberté de pensée : les nominés pour le Prix Sakharov 2015 du Parlement européen ont été annoncés ce jeudi 10 septembre. Ils seront formellement présentés lundi 28 septembre au cours d’une réunion conjointe des commissions des affaires étrangères et du développement ainsi que de la sous-commission des droits de l’homme. Le lauréat sera quant à lui dévoilé en octobr
Les nominés pour le Prix Sakharov 2015

  • Raif Badawi, un blogueur saoudien condamné à 10 ans de prison, à 1000 coups de fouet et à une lourde amende pour avoir insulté les valeurs de l’Islam sur son site web Free SaudiLiberals. 
    Il a été nominé par le groupe de l’Alliance Progressiste des Socialistes & Démocrates au Parlement européen, les Conservateurs et Réformistes européens et le groupe des Verts / Alliance libre européenne.
  • Des prisonniers politiques au Venezuela ainsi que l’opposition démocratique incarnée par la Table de l’unité démocratique, une coalition électorale formée en 2008 afin d’unir l’opposition au parti du Président Hugo Chávez. Ils ont été nominés par le groupe du Parti populaire européen et les députés Fernando Maura Barandiarán et Dita Charanzová.
  • Edna Adan Ismail, une activiste somalienne qui se bat pour l’abolition des mutilations génitales féminines. Ancienne ministre, elle est aussi la fondatrice et directrice de la maternité Edna Adan dans la ville d’Hargeisa, en Somalie. Elle a été nominée par le groupe Europe de la liberté et de la démocratie directe.
  • Boris Nemtsov, physicien russe, ancien Premier ministre puis opposant politique, assassiné en février dernier à Moscou. Il a été nominé par le groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe.
  • Nadia Savtchenko, pilote militaire ukrainienne, membre de la Rada, le Parlement monocaméral ukrainien, et de la délégation ukrainienne de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. Elle a été capturée le 18 juin 2014 puis transférée illégalement en Russie, où elle est toujours emprisonnée. Elle a été nominée par les Conservateurs et Réformistes européens.

Trois lanceurs d’alerte :

  • Edward Snowden, expert en informatique et ancien employé de la National Security Agency (NSA). Il a révélé à la presse de nombreux détails concernant certains programmes de surveillance de masse. Edward Snowden avait déjà été nominé pour le Prix Sakharov en 2013.
  • Antoine Deltour, ancien auditeur du cabinet Price Waterhouse Coopers. Il a révélé aux journalistes les LuxLeaks, les accords fiscaux secrets conclus entre certaines multinationales et le Luxembourg.
  • Stéphanie Gibaud, qui a révélé les pratiques d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent de la banque suisse UBS AG.

Ils ont tous les trois été nominés par le groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne / Gauche verte nordique.
Le Prix Sakharov : honorer les défenseurs des droits de l’Homme
Le Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit est décerné chaque année par le Parlement européen. Il a été créé en 1988 pour honorer des personnalités collectives ou individuelles qui s’efforcent de défendre les droits de l’homme et des libertés fondamentales.
L’année dernière, le Prix a été attribué à Denis Mukwege. Ce médecin congolais consacre sa vie à réparer le corps et à reconstruire la vie de dizaines de milliers de femmes et de jeunes filles congolaises victimes de viols collectifs et de violences sexuelles lors du conflit qui fait rage en République démocratique du Congo.
Les nominations peuvent être faites par un groupe politique ou par 40 députés minimum. Les commissions parlementaires des affaires étrangères et du développement votent pour choisir, parmi les nominés, les trois finalistes. Ensuite, c’est à la conférence des présidents de choisir le lauréat.

Jamel Arfaoui
Présentation
مقالات ذات صلة
- Advertisment -

الأكثر شهرة