La transition vers l’économie verte en Afrique du Nord: Quelles perspectives pour les entreprises ?

0
460
- Publicité -

Les entreprises doivent jouer un rôle de premier plan pour accompagner les institutions publiques dans leurs efforts visant à rompre avec le modèle du «Business as usual». Elles devront  progressivement s’orienter vers des modes de production plus propres, économes en énergie et en ressources et reposant davantage sur l’éco-innovation, seul moyen de transformer la contrainte environnementale en une opportunité de performance économique et sociale.
Evaluer l’engagement des entreprises en faveur de la prise en compte des préoccupations environnementales et des principes de développement durable, c’est l’objectif de l’étude que vient de lancer le Bureau sous régional Afrique du Nord de la CEA (BSR-AN). Cette étude intitulée « l’industrie et l’économie verte en Afrique du Nord : enjeux, expériences et perspectives » devrait permettre de mieux comprendre le positionnement stratégique, les enjeux et les perspectives de l’économie verte pour les entreprises. Ces dernières sont confrontées à la hausse des prix de l’énergie et des matières premières, ce qui les oblige désormais à reconsidérer leurs schémas de production pour mieux maitriser la consommation en ressources et réduire les coûts de production. Plusieurs secteurs comme les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, le recyclage et la valorisation des déchets ménagers et agricoles, la gestion de l’eau et l’assainissement, l’agriculture durable, l’écotourisme, l’industrie ou encore les services liés à l’environnement, offrent des perspectives pour accroître la compétitivité des entreprises, créer des emplois et favoriser l’industrialisation.
L’étude analysera les expériences des entreprises visant à intégrer le développement durable et à développer des filières vertes, identifiera les meilleures pratiques mais aussi leurs contraintes et leurs attentes. Les enseignements tirés de cette analyse guideront la définition des conditions nécessaires pour favoriser la contribution des entreprises à l’effort national de transformation structurelle des économies, d’utilisation efficiente des ressources naturelles et, de réduction de la pauvreté et des inégalités.
Pour appuyer le travail de recherche et d’analyse nécessaire à la réalisation de l’étude, un questionnaire a été développé par le Bureau. Il a pour objet d’examiner le point de vue des entreprises sur la question de l’économie verte, leur compréhension des défis et des opportunités, les progrès réalisés pour intégrer les enjeux de l’économie verte dans leurs stratégies et leurs activités ainsi que leurs attentes en termes de réformes de politiques publiques pour lever les contraintes rencontrées. Le questionnaire s’adresse aux entreprises provenant de différents secteurs et qui se démarquent par leur engagement/approche en matière de développement durable et/ ou qui affichent un potentiel en matière d’économie verte.
source : uneca.org