Ahmed Tlili Hommage à une figure de proue de la lutte syndicale

A La Une/La Revue Medias

Aujourd’hui, nous commémorons le 102e anniversaire de la naissance de Ahmed Tlili, un nationaliste sincère et un militant dévoué.

La commémoration de la naissance du grand leader syndicaliste Ahmed Tlili (natif d’El Ksar) constitue, chaque année, une occasion privilégiée pour les jeunes, surtout, de tirer les enseignements dont est chargée une carrière riche et intense, irréversiblement mise au service de la patrie. Homme d’une forte personnalité, d’une grande loyauté, intransigeant sur les principes, sincère et droit, Ahmed Tlili a su concilier ses responsabilités syndicales et son engagement politique en tant que militant d’un parti qui a conduit la lutte et consacré la victoire de notre pays.

Ainsi a-t-il participé d’une manière éclatante, aussi bien par le discours politique simulateur que par l’action directe, au farouche combat que menait le Néo-Destour contre les forces coloniales. La carrière de ce grand militant s’est d’ailleurs prolongée et confirmée avec le même engagement et la même ténacité tout au long du processus de libération entrepris non seulement sur le plan national mais aussi maghrébin. Ahmed Tlili a participé au sein du P.S.D aux travaux de la conférence historique de Tanger le 27 avril 1958.

Il est incontestablement l’un des premiers défenseurs de la cause maghrébine, de l’idéal maghrébin, de la solidarité et de la complémentarité entre les peuples d’une région « condamnée, selon lui, à être unie ». Et c’est ainsi qu’il a fait entendre la voix sage de la Tunisie de Bourguiba, le premier Maghrébin à avoir cru et appelé à « la nécessaire construction du Grand Maghreb ».

La Tunisie sera toujours reconnaissante à Ahmed Tlili d’avoir donné le meilleur de lui-même pour la servir.

Mohamed Habib Salamouna